Je vous propose aujourd’hui un format de rétrospective qui a rencontré de très bons feedback sur les différentes équipes agiles avec qui je travaille : La rétrospective île au trésor.

Cette rétrospective agile se focalise sur un seul objectif, et sur la levée des obstacles pour atteindre cet objectif.

Première étape :
Dessinez, ou faites dessiner à l’équipe une carte au trésor. Il est important de laisser de la place sur les cotés de la carte, et d’identifier le trésor par une croix.
Vous pouvez pousser le détail jusqu’à dessiner le bateau qui a emmené l’équipe sur cette île.
En parallèle de la réalisation du dessin, commencez à raconter l’histoire qui permet de contextualiser la rétrospective : « Vous venez de naviguer durant 3 semaines (la durée de votre sprint), en mer, pour atteindre cette île (qui représente la rétrospective) sur laquelle se trouve un trésor, comme le mentionne la carte au trésor que voici. Cependant en approchant de l’île, vous vous rendez compte que bien des périples vous attendent pour arriver au fameux trésor. Rassemblant tout votre matériel pour atteindre le trésor, vous amarrez le bateau dans une crique. »

Deuxième étape :
Établir la liste des trésors que l’équipe aimerait trouver sur l’île. Vous pouvez de la même manière qu’a l’étape un, contextualiser le trésor : « Il est mentionné sur la carte au trésor, que vous allez découvrir quelque chose que vous n’aviez jamais vu! « .
Donnez quelques minutes à l’équipe pour écrire sur des post-its ce que pourraient être ces trésors. Une fois les post-its remplis, les placer sur le coté gauche de la carte, dans la colonne trésors. Proposez un dot-voting, afin d’identifier le trésor que l’on va essayer de trouver. Placer alors le post-it correspondant à coté de la croix identifiant le trésor sur la carte.

Troisième partie :
Une fois le trésor identifié, faites dresser à l’équipe la liste des obstacles qui pourraient les empêcher d’atteindre le précieux trésor. Faites positionner les obstacles sur la carte, tout autour du trésor. De la même manière vous pouvez contextualiser ces obstacles.
Ensuite demandez à l’équipe de faire l’inventaire des outils et compétences dont elle dispose. Faites placer les post-its sur le coté droit de la carte, dans le colonne outils. Une fois les outils placés, faites regrouper les obstacles par affinité. Ensuite pour chacun des obstacles, vérifier qu’un des outils ou une des compétences de l’équipe ne peut pas le lever. Si c’est le cas déplacez la carte d’obstacle sur la carte d’outil.
Une fois tous les obstacles passés en revus, proposer un dot-voting pour identifier les obstacles à lever en priorité.

Quatrième partie :
Maintenant il va falloir identifier les outils, ou compétences qui vont nous aider à franchir les dernier obstacles afin d’arpenter sereinement le chemin vers le trésor. Lancez donc les échanges en commençant par l’obstacle ayant reçu le plus de vote. On rentre alors dans la recherche classique d’amélioration des rétrospectives agiles.

Conclusion :
Cette rétrospective agile est parfaite pour se focaliser sur un objectif. Elle permet, de plus, d’offrir à vos équipes un format adaptable, et qui sort de l’ordinaire. Cette rétrospective agile, permet aussi de faire entrer un peu d’imagination dans le quotidien des équipes, et ainsi de lâcher prise plus facilement. Et n’oubliez pas, après avoir terminé votre rétrospective agile, de demander du feedback à vos équipes!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :