Rétrospective scrum, l’amélioration continue (1ère Partie)

Rétrospective scrum, l’amélioration continue (1ère Partie)

La rétrospective dans les méthodes agiles (Scrum)

La rétrospective est un élément essentiel de la méthode Scrum, qui permet à l’équipe d’appréhender sa propre amélioration continue. Pour ne pas tomber dans l’ennui et afin de s’améliorer en s’amusant, l’équipe dans laquelle je suis Scrum master m’a expressément demandé d’animer, pour chaque fin de sprint, une rétrospective différente à chaque fois.

retrospective scrum
retrospective
Je vous propose donc un récapitulatif des différentes rétrospectives animées par mes soins, ainsi que leurs décryptages, en plusieurs épisodes :

Episode 1 :

La rétrospective super-héros :

Première rétrospective pratiquée avec l’équipe, basée sur la rétrospective Sailboat, elle était pour moi le moyen de proposer à l’équipe de se projeter sur le sprint parfait, tout en adaptant la forme de la rétrospective à l’identité visuelle que s’était donnée l’équipe : Les super-héros.
Le bateau est représenté par des super-héros, volant vers leur forteresse grâce à la lumière du soleil. Sur sa route, des super vilains les ralentissent.

Déroulement :

  • Dans un premier temps, l’équipe dessine les super-héros, le soleil, la forteresse et les super vilains.
  • Chacun des membres de l’équipe dispose de quelques minutes pour écrire sur des post-it ce qu’il a aidé et ce qu’il a freiné pendant l’itération pour atteindre l’objectif
  • Chacun vient placer ses post-it au bon endroit sur le dessin (les bonnes choses sur le soleil, les mauvaises sur les super-vilains)
  • Le scrum master reprend les post-it un par un en les lisant à voix haute, et regroupent ceux en commun
  • Une fois tous les post-it passés en revues, proposer un dot-voting afin de faire ressortir les points les plus importants
  • Discussions sur les 3 premiers points ressortant du dot-voting, pour en extraire des actions

Feedback :
Ce format de rétrospective, permet dans un premier temps, que l’équipe se projette dans la personnalisation de l’atelier. En faisant dessiner les différents acteurs (super-héros, super-vilains), on met l’équipe au même niveau, et on remarque des comportements intéressants. Certains, surement moins bon dessinateurs se positionnent en tant que coach vis à vis de ceux qui dessinent. Un bon levier pour appuyer un discours sur l’auto-organisation. Durant la phase de recherche d’actions, il est utile de recentrer les discussions sur l’objectif de la forteresse : Ne pas hésiter à reformuler les actions proposées en commençant la phrase par « Pour avoir un sprint parfait, il faudrait … » Cela permet au Scrum master de rappeler l’objectif de la rétrospective : s’améliorer.

La rétrospective Jeopardy :

La deuxième rétrospective proposée était sous la forme Jeopardy. J’ai voulu, à travers cette rétrospective, faire participer chacun des membres de l’équipe. Le but était de donner la parole à tout le monde, et pas uniquement à ceux qui ont une personnalité plus extravertie.

Déroulement :

  • Mise en place
    • Expliquer ce qu’est le Jéopardy : Vous avez seulement les réponses sur le tableau, et vous essayez de trouver la question qui correspond à la réponse.
    • Demander à chaque équipier de penser à un mot qui résume un problème ou une bonne chose. Le mot doit être une réponse à une question à laquelle ils pensent. Ce mot est écrit sur un post-it
  • Recueillir les données
    • Maintenant chaque équipier va vous donner leurs réponses. Ils ne disent pas encore la question.
    • Vous placez le post-it réponse sur le tableau
    • Lorsque toutes les réponses sont placées sur le tableau, vous demandez aux équipiers de deviner quelle pourrait être la question.
    • Sous le post-it réponse, vous écrivez chaque question proposée.
    • Lorsque plus aucune question n’est proposée, demander à la personne qui a écrit la réponse : « Quelle était la question originale ? »
    • Ecrivez la si elle n’a pas été donnée, et la mettre en gras sinon
  • Vote
    • Demandez aux équipiers de voter pour les trois questions qu’ils pensent le plus important
  • Décider quoi faire
    • Discuter des trois questions qui ont les plus de vote, et proposer de trouver une ou plusieurs actions

Feedback :
Ce format de rétrospective permet d’impliquer chacun des membres de l’équipe, en lui faisant trouver une réponse/question. C’est aussi le meilleure moyen de voir si l’équipe est à un bon niveau de communication. Si beaucoup de questions sont proposées pour une réponse, cela prouve que l’équipe ne communique pas assez durant le sprint. C’est un bon moyen de rappeler que durant le standup meeting, il faut aussi parler des problèmes que l’on rencontre, et que c’est pas uniquement un moyen de communiquer sur son avancé. De plus le format de cette rétrospective, sous forme de jeu, permet de s’éloigner des rétrospectives classique, en proposant une dynamique de groupe beaucoup plus ludique.